Draisienne artisanale

Cycles
Fabriquée en France vers 1820.

Appelée également « machine à courir », la draisienne est considérée comme le premier deux-roues à propulsion humaine. On doit son invention à l'Allemand Drais, en 1817. Le cavalier se tient à califourchon sur la pièce de bois centrale et fait avancer la draisienne en poussant  les pieds au sol. Ce modèle, de conception artisanale, est doté d'une selle à hauteur réglable. A l'époque de son invention, la draisienne ne rencontre pas le succès escompté par son inventeur. L'idée de la propulsion humaine est peut-être trop avant-gardiste à une période où le déplacement à cheval ne saurait être remis en cause.

Draisienne fabriquée en France vers 1820

Parcours du musée

Découvrez les trois parcours :

ÉVÈNEMENTS ASSOCIÉS

Armes, Design, Cycles, Textile, Arts décoratifs, Patrimoine industriel et commercial stéphanois 25.06.2017
Dans un site exceptionnel, ce grand musée en cœur de ville, vous emmène à la découverte de trois collections d’envergure nationale et internationale : armes, cycles et rubans.
Armes, Design, Cycles, Textile, Arts décoratifs, Patrimoine industriel et commercial stéphanois 01.07.2017
Dans un site exceptionnel, ce grand musée en cœur de ville, vous emmène à la découverte de trois collections d’envergure nationale et internationale : armes, cycles et rubans.
Armes, Cycles, Textile 02.07.2017
Dimanche 2 juillet, en présence des maîtres du jeu de la Taverne des Gobelins Farcis.
Armes, Design, Cycles, Textile, Arts décoratifs, Patrimoine industriel et commercial stéphanois 02.07.2017
Dans un site exceptionnel, ce grand musée en cœur de ville, vous emmène à la découverte de trois collections d’envergure nationale et internationale : armes, cycles et rubans.